Améliorez votre planification du personnel avec le PlanScan®

Plus de flexibilité grâce à un mix de contrats favorable

Dans le commerce de détail et le secteur des soins, on travaille avec diverses combinaisons de types de contrats, également appelées « mix de contrats ». Et ce, afin de pouvoir répondre aux fluctuations de la demande dans le temps. Mais qu’est-ce que le mix de contrats optimal ? Déhora a développé avec son partenaire Ximes une application logicielle afin de pouvoir parfaitement répondre à cette demande.

openingsuren flexibiliteit klant

Contrats à temps partiel flexibles

Dans certaines organisations (commerce de détail, hôpitaux, centres d’hébergement et de soins), les pics et les creux au niveau du travail sont répartis de manière inégale entre les jours de la semaine et les semaines de l’année. Dès lors, les contrats de travail traditionnels – à temps plein et avec des services de huit heures – s’avèrent souvent inappropriés. Les pics de huit heures n’arrivent en général que sporadiquement. Avec un contrat traditionnel, cela signifie que l’abandon est inévitable. Et que cela coûte en productivité. Traditionnellement, on travaille dès lors dans de telles organisations avec des contrats à temps partiel flexibles.

Un puzzle de différents types de contrats

Lors de l’attribution de ces heures contractuelles au cours de la semaine (du mois ou de l’année) de travail, on recourt peu à la flexibilité et à l’innovativité, en particulier dans les situations où le nombre de contrats de travail différents, avec des personnes qui travaillent, est considérable. Il est difficile d’obtenir un bon aperçu. Les applications logicielles standard de planification sont généralement peu efficaces. C’est pourquoi le besoin d’un instrument spécifiquement axé sur l’optimisation du mix de contrats s’est fait ressentir. Le mix de contrats idéal

Ce logiciel est un programme d’optimisation qui génère un certain nombre de simulations sur la base de conditions-cadres. Le but est d’harmoniser autant que possible les heures prestées par les collaborateurs et les effectifs nécessaires. Le modèle vise une solution la plus parfaite possible,  c’est-à-dire lorsque le total d’heures prestées par les travailleurs dans un mix de contrats déterminé est égal au nombre total d’heures prestées par les effectifs nécessaires. Par ailleurs, il ne peut être question d’une quelconque forme de déficit ou d’excédent de personnel.